Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 07:15

J'avais ramené de la fête des plantes de Mimizan un plant de Sanguisorbe du Japon ( même famille que la pimprenelle, dont le jeune feuillage a un goût de concombre ). Le voici fleuri. C'est un heureux achat. Ses pompons rose vif, au bout de tiges pouvant atteindre 1,5 mètre, se balancent au vent. Cette vivace de 80cm de haut (hors tiges) résiste à -20°, placée à mi-ombre, dans un sol frais et fertile, humide mais bien drainé.

 

J'espère que cette jolie plante se répandra aussi facilement que la pimprenelle le fait dans mon jardin ! Le vendeur a assuré que si la pimprenelle poussait, je n'aurai pas de souci avec cette sanguisorbe.

sanguisorbe--2-.JPGsanguisorbe--3-.JPGsanguisorbe--4-.JPGsanguisorbe--5-.JPG

Repost 0
7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 06:48

DEBUT-JUIN-11-2726.JPGCela commence à reverdir dans le potager. 1ère année où je paille le sol, c'est une réussite, sauf pour la levée des petits pois et des haricots verts. Pour ces cultures, j'ôte les brins de paille mais alors je dois surveiller Cachou, notre chatte, qui attend que je sois inattentative pour gratter le sable... Oh ! Que je n'aime pas cela ! DEBUT-JUIN-11-2728.JPGDEBUT-JUIN-11-2730.JPGDEBUT-JUIN-11-2731.JPGmurier-des-jardins.JPG30.5.11-091.JPGIl pleut ce matin. Depuis que je jardine, j'aime la pluie. Quelques gouttes tombées, et c'est un gain de temps pour moi : 2 heures d'arrosage évitées sur la journée.

 

Malgré l'insistance dont fait preuve mon compagnon pour installer un arrosage automatique, par tuyaux poreux, je résiste encore. Arroser moi-même, c'est prendre le temps d'observer chaque plante, de décider d'une taille, d'un repiquage, de penser à toute autre chose qu'au jardin aussi... D'autres fois, en période de grosses chaleurs, cela se transforme en corvée. D'ailleurs j'ai lu plus d'une fois le terme : corvée d'arrosage !

 

Pour l'instant le sol se détrempe. Cachou évitera de creuser dans le sable mouillé et les haricots verts vont faire une belle poussée dans les jours qui suivent. Tout va pour le mieux ! Je suis satisfaite. 

 

Repost 0
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 20:41

07.2010 105Juillet 2010

 

 Toujours le même caractère de coquine ! Elle nous a charmé car elle était la plus téméraire et la plus emmer...se de la portée. Ah oui, celle-ci était pour notre famille !

Repost 0
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 15:53

hibiscus-rouge--2-.JPGhibiscus-rouge.JPGAmusant de voir que la longueur du pistil n'apparaît pas sur le 2d cliché. Cela change l'aspect de la fleur !

Repost 0
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 13:48

Eperviere-piloselle--Pilosella-officinarum-gr-.JPG

Cette sauvageonne est la Piloselle. La plante secrète un suc laiteux. Ses racines fabriquent des toxines qui empêchent la concurrence des autres plantes. C'est donc une plante allélopathe, un herbicide naturel !

Il y avait des dizaines d'années que je ne l'avais plus vue. Et ce week-end en bord de Méditerranée me l'a fait retrouver car c'était la période de pleine floraison.  

 

A sa vue, les souvenirs d'enfance ont rejailli. J'aimais la cueillir car la fleur est grosse et donne immédiatement de l'opulence aux bouquets champêtres.

Repost 0
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 10:49

Kri a réussi à identifier cette rose. C'est Marvelle.  Sans son aide, j'aurais été incapable de la nommer. Encore merci Kri !

 

DEBUT-JUIN-11-2777.JPGDEBUT-JUIN-11-2781.JPGDEBUT-JUIN-11-2780.JPGDEBUT-JUIN-11-2778.JPGDEBUT-JUIN-11-2782.JPG

      Aidez-moi, s'il vous plaît, à identifier cette rose jaune et orangé, qui rosit en vieillissant. J'ai pensé à la rose Paul Gauguin de DELBARD ( Delstrichoc ) mais cela ne me satisfait pas. Identification faite grâce à Kri.

DEBUT-JUIN-11-2779.JPG

Repost 0
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 10:17

DEBUT-JUIN-11-2776.JPGDEBUT-JUIN-11-2790.JPGPour accéder à la maison, il faut l'accord des 2 gardiens, 2 beaux lions en terre cuite. L'Italie s'annonce.

DEBUT-JUIN-11 2786 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'ocre rouge, dont sont enduites les balustrades, colore joliment la dernière terrasse où un vieil olivier offre son ombrage pour des siestes extérieures.

 

DEBUT-JUIN-11 2785Judicieusement placés au bord de la rue, des yuccas protègent toute intrusion grâce à leurs feuilles acérées.DEBUT-JUIN-11 2784DEBUT-JUIN-11-2789.JPGDe belles roses dont les tons reprennent la couleur ocre rouge de la balustrade.DEBUT-JUIN-11-2787.JPGDEBUT-JUIN-11-2788.JPG

Repost 0
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 09:50

oedemera-nobilis-femelle-copie-1.JPGVoici la femelle oedemera nobilis qui arbore un superbe vert métallisé sur tout son corps. L'oedemera virascens est d'un vert bronzé, voir ci-dessous.oedemera-virascens-femelle.JPG

Repost 0
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 06:54

DEBUT-JUIN-11-2756.JPGUne porte ouverte sur l'extérieur laisse deviner en toute discrétion le voisinage. Il faut descendre quelques marches pour continuer la visite. Et l'on se surprend à penser à une étroite ruelle d'un village de bord de Méditerranée, dans laquelle on marche en rasant les murs des maisons pour se protéger du soleil et de la chaleur...DEBUT-JUIN-11-2757.JPGDEBUT-JUIN-11-2759.JPGDEBUT-JUIN-11-2760.JPGDEBUT-JUIN-11-2763.JPGDEBUT-JUIN-11-2762.JPGUn pied de vigne, dont les futures grappes de raisin commencent à se former, couvre le mur dans un recoin du jardin.  

 

Une jeune grande sauterelle verte se remet de la grosse pluie nocturne en essayant de se sécher sur le pétale d'un osteospermum ou marguerite africaine. Cette vivace, originaire d'Afrique du Sud, résiste à  des températures négatives jusqu'à -5°.

DEBUT-JUIN-11-2758.JPGDEBUT-JUIN-11-2765.JPGDEBUT-JUIN-11-2764.JPGLa clôture de la terrasse inférieure rompt son rythme en intégrant un portail, ainsi transformé en fenêtre sur le bois de jeunes chênes verts. Quelle astucieuse idée ! DEBUT-JUIN-11-2771.JPGUne belle cordyline australis, originaire de Nouvelle-Zélande s'élance dans un angle. Des tiges de Bougainvillée s'échappent d'un lierre panaché. Sur les façades exposées au Sud, dans le quartier, les Bougainvillées violettes étaient déjà en fleurs.DEBUT-JUIN-11-2772.JPGUne bougie accueille le visiteur dans une élégante cage. Encore une belle scène à reproduire !

Repost 0
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 19:15

DEBUT-JUIN-11-2751.JPGRelier les 2 mers, l'Océan Atlantique à la Méditerranée. Notre dernier voyage nous a permis de retrouver les paysages de Méditerranée, le goût si salé de la mer, la douceur de son climat et la chaleur de l'accueil de nos amis.

 

Quelle émotion de retrouver chaque année ses amis de jeunesse. Le temps se retrouve figé, car nous nous voyons encore tels que nous étions il y a 23 ans. Mais voir nos enfants jouer tous ensemble nous ramène au temps présent ; les cheveux ont blanchi, les ridules plissent au coin de nos yeux... Quelle joie de vous serrer dans les bras, chers amis !

 

Je vous fais visiter leur joli jardin-patio  méditerranéen . C'est l'occasion de découvrir des végétaux absents des jardins landais. Bon dépaysement !

DEBUT-JUIN-11-2752.JPGDEBUT-JUIN-11-2753.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Deux chérubins en terre cuite animent la terrasse principale et rappellent l'élégance des patios italiens.

 

Le jardin est une succession de terrasses qui suivent le dénivelé du terrain. J'aime l'intimité de ces patios. On s'y abrite du vent, des regards, et du soleil.

 

Impossible d'y faire pousser des pelouses sans gaspiller l'eau si précieuse. Les patios sont donc carrelés et la verdure est apportée par les plantes méditerranéennes.

DEBUT-JUIN-11 2754Un asparagus de Spenger pousse sur le tronc d'un palmier Phoenix. Communément cultivé en plante d'intérieur car il meurt en dessous de 5°, l'asparagus fleurit en juillet-août de minuscules fleurs verdâtres sans réel intérêt. Sa présence sur le tronc est du meilleur effet car son vert temporise la minéralité du patio.

Exposition à mi-ombre, comme l'hortensia rose qui pousse dans une fosse remplie de terre de bruyère. Une glycine a fini de fleurir et fait disparaître l'enseigne "Bistrot" du pool-house.DEBUT-JUIN-11-2766.JPGDEBUT-JUIN-11-2767.JPGDEBUT-JUIN-11-2768.JPG

 DEBUT-JUIN-11-2769.JPG

Le palmier rustique Phoenix Canariensis est l'un des palmiers les plus cultivés au monde. Son nom commun est dattier des Canaries, mais ses fruits ne sont pas comestibles. On le retrouve au bord de l'Océan Atlantique à Biarritz.DEBUT-JUIN-11 2770

 

A la base du pétiole, les belles palmes vertes se transforment en longues et dangereuses épines acérées.

 

Clin d'oeil : un géranium sauvage (Herbe à Robert) pousse sur le tronc du deuxième Phoenix.

Repost 0

Présentation

  • : SABLE EMOUVANT
  • SABLE EMOUVANT
  • : jardin sur le littoral landais.
  • Contact

Profil

  • Magali
  • " Vivons près de l'Océan! Je promets de ne pas criser s'il y a du sable partout, dans la maison, dans les voitures, dans les cheveux et dans le jardin! " 7 ans ont passé : quel bonheur !
  • " Vivons près de l'Océan! Je promets de ne pas criser s'il y a du sable partout, dans la maison, dans les voitures, dans les cheveux et dans le jardin! " 7 ans ont passé : quel bonheur !

retour page d'accueil

Recherche

Compteur de visites

Il y a actuellement    personne(s) présente(s) sur ce blog

 

Archives

selection musicale

Pages

Retour page d'accueil